La SEM approuve l’intégration d’Ascencia sur l’indice SEMSI

 

Lundi 26 juillet 2021 : Valoriser des entreprises durables. C’est en ce sens que la Stock Exchange of Mauritius (SEM) a lancé l’indice, SEM Sustainability Index (SEMSI) en 2015.

 

Ces entreprises, déjà cotées en Bourse, se retrouvent sur l’indice SEMSI car elles ont pu démontrer une structure durable au niveau de l’économie, le social, l’environnement et la gouvernance. Ascencia intègrera ainsi l’indice SEMSI le 16 août 2021.

 

La structure et la responsabilité du Conseil d’administration, l’élaboration d’une stratégie intégrée, le droit des actionnaires, la transparence dans les opérations, la comptabilité, l’audit, les procédures d’achats, l’innovation, la gestion des risques, la mise en place d’une stratégie pour la gestion des déchets, le soutien au développement local, la santé et la sécurité des collaborateurs et partenaires de l’entreprise, entre autres, sont autant de critères évalués par le comite SEMSI avant l’intégration d’une entreprise sur l’indice.

 

Ascencia a réussi cette évaluation par le comité SEMSI grâce à sa structure et ses efforts pour consolider ses opérations de manière durable. Parmi les projets de l’entreprise, nous retrouvons :

 

B’Local

 

B’Local a été lancé en 2020 par l’équipe dirigeante qui réfléchissait depuis 2019 à une manière d’apporter son soutien à des start-ups et des entrepreneurs mauriciens. L’objectif de l’initiative est de pouvoir les accompagner dans le développement de leurs produits ou services afin qu’ils puissent éventuellement les proposer dans les centres commerciaux d’Ascencia. Avec le lancement de 42 Market Street à Bagatelle Mall le 13 juillet dernier, une première phase du projet a été concrétisée. Le marché est composé d’entrepreneurs majoritairement mauriciens et d’une zone B’Local avec des produits artisanaux en rotation.

 

L’élaboration d’une stratégie d’économie circulaire

- La gestion des déchets : Ascencia travaille en ce moment sur la mise en place d’une station pilote pour réduire le transport des déchets organiques de ses locataires. Les atouts de ce projet : coûts réduits pour les locataires et la production d’eau glacée pour la climatisation et le compost. Une étude préliminaire du projet a été transmise au ministère de l’Environnement.

- La consommation de l’électricité : le projet vise à réduire la consommation de l’électricité et les coûts de maintenance.  L’empreinte carbone sera considérablement réduite.

- Le traitement des eaux usées : un projet est à l’etude pour connecter Bagatelle Mall à la station de traitement du Waste Management Authority (WMA) qui se trouve à Réduit.

 

A propos d’Ascencia

 

Ascencia a vu le jour en 2008 à la suite de la décision du groupe Rogers de développer un fond immobilier mauricien. Le portefeuille de départ était principalement constitué d’espaces bureaux et industriels. Faisant partie de sa stratégie de diversification, le conglomérat rachète plusieurs bâtiments du Groupe Casino notamment les centres commerciaux Riche Terre et Phoenix et trois supermarchés. Ces acquisitions seront stratégiques car elles permettront à Ascencia de prendre ancrage dans l’immobilier commercial à Maurice. Ce développement se poursuivra en 2014 quand Ascencia rachète Bagatelle Mall qui avait été construit et opéré par le conglomérat ENL avec Atterbury, une entreprise sud-africaine. S’ensuit le rachat de deux autres petits centres commerciaux, les Allées et Kendra. Le groupe Ascencia étend également sa couverture géographique avec la construction de deux nouveaux malls : So’flo dans le centre de l’île et Bo’Valon Mall dans le sud-est à proximité de l’aéroport, inauguré fin 2019.