Ascencia annonce une contribution d'un montant total de Rs 3 M à l'effort national mis en place par les autorités publiques et la communauté des affaires. 1 million de roupies a donc été versé au COVID-19 Solidarity Fund du gouvernement, 1 million au fonds #myENL du Groupe ENL, et 1 million au fonds de Rogers, Vivacis.

 

"Dans cette situation, difficile pour tous, l'unité et la solidarité sont les maîtres-mots. Nous devons tous travailler dans un but commun qui est celui de remettre l'île sur pied dans les plus brefs délais tout en nous préparant au futur. Ce n'est qu’en agissant ensemble que nous parviendrons à traverser cette crise et aider à la relance économique. C'est en ce sens qu’Ascencia a souhaité participer à l'effort national mais aussi à celui des groupes auxquels elle appartient dans le but de soutenir les personnes vulnérables qui sont sévèrement touchées par l’impact de cette crise sanitaire » confie Frédéric Tyack, CEO d’Ascencia. 

 

Le contexte actuel est complexe pour le monde économique. C'est ainsi que le gouvernement a mis en place plusieurs plans qui visent à aider les entreprises à faire face à la situation actuelle. Ces divers plans, à l’initiative du public et du privé, sont indispensables à la relance économique de l'île dans les plus brefs délais. 

 

Les mesures prises aujourd'hui sont des actions qui auront un impact sur le long terme. C'est dans cette même optique que nous travaillons activement sur la période après-confinement. Nous savons pertinemment que nous ne disposerons pas des mêmes repères dans le futur. C'est pourquoi, Ascencia travaille sur un plan de « safe shopping » pour faire face aux défis qui nous attendent » poursuit Frédéric Tyack.

 

Quant aux équipes, Ascencia a mis en place, dès le confinement, un dispositif approprié afin qu’elles puissent travailler dans un environnement sain et sécurisé. Un service de consultation médical à domicile a été activé dès le 20 mars dernier. Les équipes sur site sont, quant à elles, dûment équipées pour assurer la bonne opération des services essentiels, avec une désinfection des Malls qui s’effectue chaque matin. Par ailleurs, une cellule d’écoute a été mis à la disposition du personnel pour aider chacun à partager et discuter de ses angoisses s’il/elle en éprouve le besoin.