Ascencia, le leader Mauricien dans l’immobilier commercial

 

Fonds d’investissement incontournable de l’immobilier commercial et troisième plus grosse capitalisation boursière de l'Île Maurice, le Groupe Ascencia poursuit son développement dans un contexte marqué par la crise. Entretien avec Frédéric Tyack, son CEO.

 

Comment Ascencia a-t-il pris ancrage dans l'immobilier commercial à Maurice ?

 

Ascencia a vu le jour en 2008 suite à la décision du groupe Rogers de développer un fond immobilier mauricien. Le portefeuille de départ était principalement constitué d’espaces bureaux et industriels. Faisant partie de sa stratégie de diversification, le conglomérat rachète plusieurs bâtiments du Groupe Casino notamment les centres commerciaux Riche Terre et Phoenix et trois supermarchés. Ces acquisitions seront stratégiques car elles permettront à Ascencia de prendre ancrage dans l’immobilier commercial à Maurice. Ce développement se poursuivra en 2014 quand Ascencia rachète Bagatelle Mall qui avait été construit et opéré par le conglomérat ENL avec Atterbury, une entreprise sud-africaine. S’ensuit le rachat de deux autres petits centres commerciaux, les Allées et Kendra. Le groupe Ascencia étend également sa couverture géographique avec la construction de deux nouveaux malls : So’flo dans le centre de l’île et Bo’Valon Mall dans le sud-est à proximité de l’aéroport, inauguré fin 2019. Aujourd’hui avec ses sept centres commerciaux- Bagatelle Mall, Phoenix Mall, Riche Terre Mall, Bo’Valon Mall, So’flo, Kendra et 2 Les Allées totalisant une surface commerciale de 129 000 m et jouissant d’un positionnement stratégique dans le nord, le centre et le sud-est de l’île Maurice, Ascencia est sans conteste le leader mauricien de l’immobilier commercial.

 

Le fonds d’investissement est cotée sur la bourse de Maurice avec une capitalisation actuelle de 212 millions d’euros, et est aujourd’hui la troisième plus grosse capitalisation boursière dans le pays. Les sept centres commerciaux d’Ascencia apportent une réelle valeur stratégique aux enseignes comme le démontre leur intérêt croissant à être présent dans nos centres.

 

En effet, à travers notre portefeuille de centres commerciaux, nous sommes la vitrine des marques locales et internationales dont plusieurs enseignes françaises de renom qui désirent proposer leurs offres au million de visiteurs qui viennent dans l’ensemble de nos centres chaque mois. Parmi elles, nous retrouvon les marques comme Lacoste, Célio, Jennyfer, Sinéquanone, Décathlon, Carrefour (ex-Jumbo), Paul, Eram, L’Occitane ou encore Alain Afflelou.

 

Votre actualité est marquée par l’extension du Bagatelle Mall. Quelles sont les nouvelles caractéristiques du centre commercial ?

 

Le projet d’extension du Bagatelle Mall remonte à 2016. Dans une logique d’amélioration continue et aux vues de l’attrait de nos espaces commerciaux, il était essentiel de faire évoluer notre offre afin notamment d’optimiser l’expérience proposée aux locataires et aux visiteurs.

 

Sur le plan opérationnel, le projet d’extension concorde avec le départ de deux locataires laissant ainsi vacant un espace de 4 000 m2 . Mise au profit de l’extension du Bagatelle Mall. Mais finalement, ce sont plus de 6 000 m2 qui ont été réaménagés avec une galerie commerciale comprenant une vingtaine de nouvelles boutiques et des produits et des services atypiques dans un Mall à l’instar d’un « lifestyle » market de 1 500 m2 qui ouvriront leurs portes à partir de mai 2021. Pour décongestionner l’entrée principale, une nouvelle entrée a été conçue. Cette dernière a pour vocation de devenir l’entrée privilégiée pour accéder au mall car elle est plus facile d’accès. Enfin, plus de 300 places de parking supplémentaires ont aussi été prévues. En outre, nous avons construit le bâtiment de 3 000 m2 où va s’installer l’enseigne française de renom, Décathlon. Cette implantation dans l’enceinte de Bagatelle Mall qui est très attendue sur l’île vient confirmer d’une part la valeur et le positionnement stratégique que représentent nos centres pour ces marques internationales et d’autre part, témoigne de la mission d’Ascencia de toujours proposer une expérience de shopping hors pair à nos clients et visiteurs.

 

Quels sont vos perspectives de développement ?

 

En dépit de cette période marquée par la crise, nos projets de développement vont de l’avant. Notre objectif : améliorer l’expérience de nos clients lors de leurs visites dans nos centres tout en contribuant à la création d’emplois en cette période. Les volets social et environnemental sont ainsi au cœur de nos projets.

 

Pour ce début d’année 2021, notre actualité est bien évidemment marquée par l’ouverture de Décathlon et de l’extension du Bagatelle Mall. En parallèle, nous sommes actuellement en discussion avec le Métro Express, l’entité nationale responsable du réseau ferroviaire, afin d’avoir au Phoenix Mall une station connectée au réseau qui permettrait notamment de relier le mall au centre-ville.

 

D’autres projets d’extension et de rénovation sont en cours de réflexion notamment à So’flo, Bo’Valon et Riche Terre Mall. Nous travaillons également sur une offre virtuelle pour venir compléter nos offres dans les malls. L’idée n’est pas de venir concurrencer nos magasins physiques mais de proposer une offre complémentaire dans une logique de stratégie « phygital ».

 

Le groupe Ascencia soutient le tissu commercial et économique mauricien au travers d’une récente initiative B’Local by Ascencia. Que garantit-elle ?

 

Si le projet a été initié bien avant la Covid-19, la pandémie et la crise économique ont renforcé la pertinence de cette initiative alors qu’il y a, de manière générale, une volonté plus forte de promouvoir les produits locaux.

 

B’Local by Ascencia est le fruit de notre volonté de nous engager en faveur des entrepreneurs locaux afin de les aider et de les accompagner dans la mise en valeur de leurs produits. Dans cette continuité, nous nous sommes rapprochés de l’incubateur la Turbine pour pérenniser et dynamiser l’entrepreneuriat local, mais aussi pour identifier les actions les plus pertinentes à déployer afin d’aider ces start-ups et ces entrepreneurs à réussir leur projet.

 

Dans ce cadre et en capitalisant sur notre expertise du secteur, Ascencia a fait le choix de se positionner auprès de ces jeunes entreprises mauriciennes comme un partenaire capable de leur offrir une vitrine commerciale pour leur donner une meilleure visibilité et faciliter leur accès au marché et aux clients finaux via nos malls.

 

Comment traversez-vous la crise sanitaire, qui est aussi une crise sociale et économique, et quelles actions avez-vous déployé dans ce cadre ?

 

Pour la période d’octobre à décembre 2020, nos centres ont montré un fort degré de résilience malgré une baisse dans le nombre de visiteurs et un changement dans les habitudes d’achats, causés par la situation de crise.

 

La stratégie mise en œuvre depuis le confinement en mars 2020 avec notamment le plan d’accompagnement aux locataires et la conception de notre protocole du #SafeShopping (décontamination quotidienne, port du masque obligatoire, prise de température à l’entrée des centres, entres autres) ont permis aux Malls d’Ascencia de mieux affronter les conséquences de la crise sanitaire. Le Groupe a également réussi une levée de fonds sous forme d’obligations de Rs 1,5 milliard qui nous permettra de financer nos divers projets de développement.

 

Nous continuerons à déployer la stratégie nécessaire afin d’accompagner au mieux nos locataires et nos visiteurs en cette année qui comporte de nombreux défis tout en gérant notre trésorerie. Au cours des prochains mois, des efforts seront consacrés à consolider la stratégie de croissance de nos centres par des développements et de nouvelles acquisitions.

 

Source: https://www.nxtbook.fr/newpress/MEDEF-Paris/C_EST_A_VOUS-2103_HS_Special_Ile_Maurice/index.php#/p/50